L'iPhone soutient les ventes d'Apple mais les bénéfices reculent

29/10/13 à 07:15 - Mise à jour à 07:15

Source: Trends-Tendances

Les bénéfices du groupe informatique américain Apple reculent malgré le succès de son iPhone, dont de nouveaux modèles sont sortis en septembre et qui reste le moteur de la croissance de ses ventes.

L'iPhone soutient les ventes d'Apple mais les bénéfices reculent

© reuters

Le groupe informatique américain a accusé un troisième recul consécutif de son bénéfice net trimestriel (-8,6% à 7,5 milliards de dollars), au terme de son exercice décalé clos fin septembre, dont il publiait les résultats lundi. Au final, le bénéfice annuel baisse pour la première fois en onze ans, de 11% à 37 milliards de dollars. Apple a malgré tout dépassé de respectivement 33 et 34 centimes les prévisions de bénéfice par action des analystes, à 8,26 dollars sur le trimestre et 39,75 dollars sur l'année. Le chiffre d'affaires a également progressé davantage que prévu, de 4% à 37,5 milliards de dollars sur le trimestre, et de 9% à 170,9 milliards sur l'année.

L'iPhone est le seul produit vedette du groupe, dont les revenus ont progressé au quatrième trimestre de 17%, à 19,5 milliards de dollars. Ils ont en revanche baissé de 15% pour les ordinateurs Mac, de 30% pour les baladeurs iPod et de 13% pour les tablettes iPad. Ces dernières ont vu leurs ventes en unités stagner à 14,1 millions, contre 14 millions d'unités un an auparavant, et même reculer par rapport au troisième trimestre (14,6 millions). Le directeur financier, Peter Oppenheimer, a assuré aux analystes que le groupe s'attendait à pire à l'approche de la sortie de nouveaux produits: Apple a présenté la semaine dernière un nouvel "iPad Air" qui sera lancé le 1er novembre dans 42 pays.

Apple voit sa croissance ralentie sur ce marché par la concurrence croissante de tablettes plus petites et meilleur marché. "Il n'y a pas que les parts de marché qui nous intéressent", a souligné le directeur général, Tim Cook, se disant confiant dans les opportunités pour Apple, vu la taille "énorme" du marché des tablettes. "Cela va être le Noël de l'iPad", a-t-il promis. Pour l'important trimestre des ventes de fin d'année, entamé début octobre, Apple vise 55 à 58 milliards de dollars de chiffre d'affaires, alors que les investisseurs prévoient 55,65 milliards.

Nos partenaires