"L'investissement en LED est amorti après sept ou huit ans"

03/11/14 à 14:05 - Mise à jour à 14:27

Source: Trends-Tendances

Ces dernières années, plusieurs villes ont déjà mis en oeuvre une politique d'éclairage moderne et durable, en gérant l'application d'éclairage connectée à distance de façon intelligente. La ville de Malines joue un rôle de pionnier dans ce domaine. Bart Somers, le bourgmestre de la ville, s'attarde sur les avantages de cette transition.

"L'investissement en LED est amorti après sept ou huit ans"

© Thinkstock

"Malines est une ville historique et nous voulons montrer un très grand respect pour son histoire et ses monuments tout étant une ville novatrice" déclare Bart Somers. "Ici, le 15e, le 16e et le 21e siècle doivent se rencontrer et c'est ce qu'on fait notamment en installant un éclairage de qualité".

La ville a développé un nouveau prototype d'armature LED en collaboration avec Philips afin d'accentuer la beauté de la ville et de souligner son côté "smart city". "L'éclairage LED présente l'avantage de créer un sentiment de sécurité beaucoup plus grand la nuit. C'est un autre type d'éclairage beaucoup plus clair qui se gère intelligemment. Ainsi, la lumière peut être baissée et renforcée à nouveau quand il y a du mouvement dans la rue, par exemple. Cette modalité permet à la fois d'économiser de l'énergie et d'assurer la sécurité dans en toute circonstance".

Faire baisser l'émission de CO2

Plus de quatre-vingts bourgmestres ont déjà signé la Convention des Maires européenne pour réduire la consommation d'électricité d'au moins 20% d'ici 2020. "Nous nous sommes également imposé de travailler à la réduction de notre émission CO2 et passer à l'éclairage LED en constitue un exemple. Ce système permet de maintenir à la fois la même qualité et d'économiser de l'énergie, car après un investissement important, il s'amortit très rapidement. Nous avons calculé que nous pouvons amortir l'éclairage LED en sept ou huit ans. Nous réalisons donc de gros bénéfices sur la consommation d'énergie, nous avons des factures meilleur marché pour la ville de Malines, nous travaillons aux objectifs CO2 européens tout en faisant en sorte que les habitants puissent circuler dans un environnement agréable le soir.

D'autres villes souhaitent également évoluer vers un éclairage plus durable. Ainsi, la ville de Deinze a annoncé fin septembre qu'elle souhaitait investir en un nouvel éclairage public LED. La première phase de transition, qui permettra de diminuer la lumière de 50% à de nombreux endroits, entre en vigueur maintenant. Auparavant, Eeklo, Lokeren et Rhode-Saint-Genèse avaient déjà dévoilé leur intention de lancer la fonction de baisse d'intensité automatique. À Bruxelles et dans la région bruxelloise, on travaille notamment avec City Touch, un système de gestion qui procure des informations en temps réel sur le réseau d'éclairage des rues pour détecter les pannes et régler la lumière à distance.

Barbara Vandenbussche

En savoir plus sur:

Nos partenaires