L'industrie chimique et pharmaceutique a créé 1.400 nouveaux emplois en deux ans

18/04/17 à 07:26 - Mise à jour à 12:41

Source: Belga

L'industrie chimique et pharmaceutique a créé 1.400 nouveaux emplois en deux ans, ce qui représente la plus forte croissance en 10 ans, a annoncé mardi Essenscia, la fédération belge des industries chimiques et des sciences de la vie.

L'industrie chimique et pharmaceutique a créé 1.400 nouveaux emplois en deux ans

© Thinkstock

Ces créations d'emploi s'observent principalement dans les entreprises de plus de 100 personnes et dans le secteur pharmaceutique, selon la fédération sectorielle, qui souligne que 52% de ces emplois sont occupés par des femmes.

Par ailleurs, le secteur a affiché des chiffres record absolus en matière de chiffre d'affaires, d'exportations et R&D. Le chiffre d'affaires a ainsi atteint un niveau record de près de 65 milliards d'euros. Le secteur représente ainsi un quart du chiffre d'affaires de l'industrie manufacturière en Belgique. C'est surtout la pharma qui a connu une remarquable croissance ces dix dernières années. Cette hausse du chiffre d'affaires se traduit par une croissance de l'emploi avec 1.400 postes créés dans les entreprises du secteur ces deux dernières années, précise Essenscia mardi.

L'industrie de la chimie et de la pharma a consacré un montant "record" de 4 milliards d'euros de dépenses en R&D. "Ce montant a presque doublé en l'espace de dix ans. Les investissements matériels dans des installations et des bâtiments atteignent le chiffre record 2,1 milliards d'euros de ces dix dernières années avec une hausse de 12% par rapport à 2015. Avec des exportations de 116 milliards d'euros, soit 318 millions d'euros par jour, la chimie et les sciences de la vie demeurent de loin le premier secteur exportateur du pays en contribuant à plus de 90% de la balance commerciale de la Belgique", précise Essenscia.

"Ces chiffres sont la meilleure preuve que le secteur de la chimie et de la pharma est plus que jamais le pilier de l'économie belge", a déclaré Yves Verschueren, administrateur délégué d'Essenscia. "Le secteur crée pas moins de 32% de la valeur ajoutée de l'industrie belge et cette part est deux fois plus importante que la moyenne européenne. Avec un quart du chiffre d'affaires, un tiers des exportations, un tiers des investissements et deux-tiers des dépenses R&D, la chimie et la pharma est un secteur clé de l'industrie belge et une pierre angulaire de notre prospérité."

Avec un emploi direct de près de 90.000 personnes et 150.000 emplois indirects, le secteur génère du travail pour près d'un quart de million de personnes.

Nos partenaires