"L'industrie a vraiment de l'avenir en Belgique"

21/09/16 à 14:30 - Mise à jour à 15:08

Source: Trends-Tendances

Michèle Sioen n'est pas une fan des grandes interviews, mais the leading lady de l'industrie belge à la tête de Sioen Coating et présidente de la FEB a des choses à dire. Elle souligne la nécessité d'une diminution des coûts salariaux et de l'énergie, d'une diminution de l'impôt des sociétés, d'un climat social serein et de plus d'innovation.

Lorsque l'on entre dans le bâtiment de Sioen Coating à Ardooie en Flandre-Occidentale, la photo de feu Jean-Jacques Sioen nous accueille. Le père Sioen a fondé l'entreprise textile en 1960 et il a introduit environ un tiers des actions de la société familiale en bourse il y a vingt ans. Aujourd'hui, l'action de Sioen Industries se révèle l'une des forces motrices de la bourse de Bruxelles. Ces dernières années, le cours de l'action industrielle a connu une hausse de plus de 60%. Le groupe industriel tourne à plein régime, le chiffre d'affaires a grimpé de 7% au premier semestre, l'EBITDA de 20% et le bénéfice net de 21%. Et l'acquisition de l'allemand Dimension-Polyant, leader mondial dans la production de tissus pour voiliers, ne se trouve pas encore dans les chiffres. Il s'agit de la plus grande acquisition dans l'histoire du groupe textile.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires