L'hémorragie continue pour Electrabel

28/02/14 à 10:51 - Mise à jour à 10:51

Source: Trends-Tendances

Année après année, le fournisseur d'énergie Electrabel continue de perdre des clients : 400.000 en 2013.

L'hémorragie continue pour Electrabel

© Image Globe

En 2012, Electrabel annonçait déjà une perte de 400.000 clients (300.000 pour l'électricité et 100.000 pour le gaz) passés à la concurrence. Pour colmater cette brèche, Electrabel avait annoncé un baisse automatique de ses tarifs en date du 1er janvier 2013. Cette diminution qui, selon l'annonce, allait jusqu'à 10% pour l'électricité et 16% pour le gaz et devait représenter une économie de 200 à 400 euros par ménage.

Déjà fort contestée à l'époque, voire même qualifiée de "duperie", cette réduction de prix octroyée aux clients n'a pas eu le résultat escompté. Face à la concurrence accrue depuis la libéralisation du marché de l'énergie en 2007, Electrabel a encore perdu des clients en 2013.

De Tijd annonçait dans son édition de vendredi que le fournisseur d'énergie avait perdu quelques 400.000 clients l'année passée (200.000 pour le gaz et 200.000 pour l'électricité). Le nombre de contrats d'Electrabel concernant l'électricité passe ainsi de 2,8 à 2,6 millions, tandis que ceux liés au gaz s'établissent à 1,3 million, contre 1,5 million un an auparavant.

Cette diminution du nombre de clients s'est faite tant chez les particuliers que chez les entreprises. Quant à ses parts sur la marché de l'énergie en Belgique, elles s'élevaient à 59,9% en janvier 2012, pour descendre à 47,9% un an plus tard et s'échouer à 44,5% le mois passé, selon le Tijd.

Parallèlement à cela, la maison mère d'Electrabel, GDF Suez, a annoncé hier ces résultats financiers pour 2013, avec un chiffre d'affaires en légère baisse par rapport à l'année précédente.

En savoir plus sur:

Nos partenaires