L'Espagne relève sa prévision de croissance à 2,9% (contre 2,7%) en 2016

24/07/16 à 18:59 - Mise à jour à 18:59

Source: Belga

(Belga) Le gouvernement espagnol a relevé sa prévision de croissance pour l'économie du pays en 2016, à 2,9% contre 2,7% anticipé auparavant, a annoncé dimanche le ministre de l'Economie Luis de Guindos.

"Nos observations indiquent que l'année 2016 verra une croissance économique plus forte, proche de 3%, qui s'élèvera précisément à 2,9%", a-t-il déclaré en marge de la réunion des ministres des Finances et gouverneurs des banques centrales du G20, ce week-end à Chengdu (Chine) au micro de la radio publique RNE. Le gouvernement conservateur tablait auparavant sur une croissance de 2,7% en 2016 et 2,4% en 2017. L'an dernier, la croissance du Produit intérieur brut (PIB) espagnol s'était élevée à 3,2%. Si M. de Guindos n'a pas avancé de prévision de croissance pour 2017, il a affirmé en revanche anticiper "une décélération" qui sera "parfaitement conforme à la tendance à l'oeuvre en zone euro et dans l'économie mondiale". Le ministre a par ailleurs affirmé que l'Espagne - quatrième économie de la zone euro - était confiante dans le fait qu'elle pourrait éviter d'être sanctionnée par la Commission européenne pour son dérapage budgétaire en 2015. "Il est de bon sens (de penser) qu'il n'y aura pas d'amende pour l'Espagne", a affirmé M. De Guindos, faisant valoir que le pays affiche à la fois l'une des plus fortes croissances économiques de l'union monétaire et un bon rythme de création d'emplois. L'Espagne, comme son voisin le Portugal, est sous la menace de sanctions européennes en raison d'un déficit budgétaire qui a atteint 5,1% du PIB l'an dernier. C'est bien plus que l'objectif de 4,2% fixé par la Commission et que la limite de 3% fixée par le Pacte de stabilité. La Commission européenne pourrait annoncer le 27 juillet si elle impose ou non des sanctions à Madrid, selon une source proche du dossier. (Belga)

Nos partenaires