L'envol des prix du papier met les éditeurs en difficulté

27/04/18 à 12:18 - Mise à jour à 12:18

Source: Belga

Le prix du papier journal s'envole depuis le début de l'année alors que le marché fait face à une grave pénurie, écrit Le Soir vendredi. Cette situation entraîne des difficultés pour les éditeurs notamment, qui doivent gérer leur tirage au plus juste afin d'éviter tout gaspillage.

L'envol des prix du papier met les éditeurs en difficulté

© Belga

Le prix du papier journal a atteint 500 euros la tonne en janvier contre 450 euros fin 2017, soit une augmentation de plus de 11%. Les grands fabricants scandinaves annoncent par ailleurs une nouvelle vague d'augmentation cet été.

Les imprimeurs de petite et moyenne taille sans contrat avec un fournisseur de papier ont des difficultés à en trouver, tandis que les grands imprimeurs ne pourront pas bénéficier des quotas convenus avec leur fournisseur, ajoute le journal. Les causes de cette pénurie sont multiples, notamment une réduction de l'offre.

Cette situation a des conséquences pour les éditeurs. De Persgroep n'a par exemple pas pu trouver les quantités nécessaires pour imprimer son journal hollandais De Volkskrant et a été contraint d'imprimer le supplément "Sir Edmund" sur un papier brillant et dans un format plus petit.

"Trouver du papier est devenu un travail de tous les jours", explique un éditeur. "Si la situation perdure jusqu'en 2019, cela va inévitablement créer des difficultés économiques pour le secteur. Il va falloir réduire la pagination et envisager des hausses de prix. Le papier, c'est 35% du prix d'un journal."

En savoir plus sur:

Nos partenaires