L'empire News Corp ébranlé

20/07/11 à 11:29 - Mise à jour à 11:29

Source: Trends-Tendances

Le scandale des écoutes téléphoniques illégales du News of the World déstabilise News Corp, l'empire médiatique de Rupert Murdoch.

L'empire News Corp ébranlé

© Image Globe / FACUNDO ARRIZABALAGA

Rupert Murdoch a bien essayé d'éteindre l'incendie en fermant le quotidien à sensations le 10 juillet et en licenciant Rebekah Brooks, la directrice de sa division britannique ainsi qu'un autre de ses lieutenants. En vain. Le titre News Corp a fait une plongée de plus de 10 % et un programme de rachat d'actions pour 5 milliards de dollars a été décidé en urgence, pour le soutenir. Autre conséquence : le projet de News Corp de s'emparer des 61 % du bouquet de chaînes de télévision BskyB qu'il ne possède pas encore est tombé à l'eau.

Le scandale pourrait ne pas en rester là : après la démission fracassante du directeur de Scotland Yard et la brève incarcération, dimanche, de Rebekah Brooks, on apprenait que plusieurs enquêtes judiciaires avaient été ouvertes, y compris aux Etats-Unis. De façon plus générale, le monde politique anglais semble aujourd'hui excédé par la domination du magnat dans les médias du pays, certains parlementaires demandant même le démantèlement de sa division britannique.

Trends.be

Nos partenaires