L'"effet tsunami" dévaste le marché automobile nippon

01/04/11 à 14:14 - Mise à jour à 14:14

Source: Trends-Tendances

Si le marché automobile français retrouve le sourire au premier trimestre, grâce notamment aux derniers effets de la prime à la casse, le Japon a subi de plein fouet les conséquences du séisme et du tsunami, avec une chute de 37 % des ventes en mars.

L'"effet tsunami" dévaste le marché automobile nippon

© Epa

Le marché automobile français a encore profité, au premier trimestre, des derniers effets de la prime à la casse, rendant les constructeurs un peu moins pessimistes sur la décrue globale des ventes cette année alors que les commandes de voitures neuves commencent déjà à fléchir.

Les immatriculations de voitures neuves ont bondi de 8,9 % en données brutes sur les trois premiers mois de l'année et atteint 647.500 unités, selon les chiffres publiés vendredi par le Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA).

Les ventes ont été dopées par la prime à la casse. Le dispositif gouvernemental, d'abord fixé à 1.000 euros puis à 500 euros, a pris fin au 31 décembre 2010, mais les constructeurs avaient jusqu'au 31 mars pour livrer les véhicules commandés.

Les constructeurs étrangers ont particulièrement tiré leur épingle du jeu, avec une hausse de 13,9 %, tandis que la progression des français, PSA Peugeot Citroën et le groupe Renault, est plus modeste (+ 5,7 %). Les modèles les plus vendus au premier trimestre ont été les Peugeot 207 et 206+ et la Renault Clio, de petites voitures bénéficiant de la prime à la casse.

Japon : les ventes de voitures s'effondrent de 37 % en mars

Les ventes de voitures ont en revanche baissé de 37 % au Japon au mois de mars, à la suite du séisme et du tsunami qui ont ravagé une partie de l'île. Il s'agit de la baisse la plus importante jamais enregistrée sur l'archipel.

Au total, 279.389 voitures ont été vendues en mars. Toyota, le constructeur le plus important, a vu ses ventes baisser de 46 % au Japon, tandis que Mitsubishi enregistre un recul de 48 %. Nissan a vendu 45.700 voitures, soit une baisse de 28 %. Honda a enregistré un recul de 28 % (43.329 unités).

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires