L'Argentine reçoit des offres d'achat de dette et fait son retour sur les marchés

19/04/16 à 02:05 - Mise à jour à 02:05

Source: Belga

(Belga) L'Argentine recevait depuis lundi les offres d'investisseurs souhaitant acquérir de la dette avant de lancer formellement mardi l'émission de titres qui doivent lui permettre de lever au moins 12,5 milliards de dollars.

Lundi, "nous recevons les offres. Nous saurons (mardi) le montant total de l'émission. Nous ne pouvons rien annoncer pour le moment", a déclaré une porte-parole du ministère du Budget et des Finances. Une fois les offres reçues, le gouvernement argentin procèdera à l'émission des bons mardi et communiquera le résultat de l'opération qui devrait être un succès. Le président de centre-droit Mauricio Macri s'est félicité lundi en estimant que l'Argentine était "sortie d'années de conflit financier avec le monde". Selon le quotidien La Nacion, qui cite des "sources qualifiées", les offres atteindraient 67 milliards de dollars. Pour la première fois depuis 15 ans, l'Argentine va emprunter sur les marchés de capitaux pour solder un litige l'opposant depuis des années à des fonds spéculatifs. Fin mars, Buenos Aires et les fonds "vautours" ont conclu un accord pour mettre un terme à un vieux conflit et solder définitivement les comptes de la crise économique de 2001 et du défaut de paiement de la troisième économie d'Amérique latine. Au lendemain de la crise économique de 2001, les gouvernements de Nestor Kirchner (2003-2007) puis de son épouse Cristina (2007-2015) se sont tenus à l'écart des marchés de capitaux, parvenant à désendetter le pays grâce notamment au produit des exportations agricoles, en plein boom des matières premières. Au pouvoir depuis le 10 décembre, Mauricio Macri a engagé des réformes pour remettre le pays sur le chemin de l'orthodoxie économique, en rupture avec les politiques protectionnistes de ses prédécesseurs Nestor et Cristina Kirchner. (Belga)

Nos partenaires