L'Arabie va maintenir sa politique pétrolière

08/05/16 à 14:25 - Mise à jour à 14:25

Source: Belga

(Belga) L'Arabie saoudite va maintenir sa politique pétrolière, a annoncé dimanche le nouveau ministre de l'Energie, de l'Industrie et des Ressources minières, Khaled al-Faleh.

"L'Arabie saoudite va maintenir sa politique pétrolière stable", a déclaré M. Faleh, soulignant dans un communiqué que son pays, premier exportateur mondial de brut, veillera à "renforcer sa position de fournisseur d'énergie le plus fiable au monde". "Nous sommes engagés à satisfaire la demande actuelle et additionnelle de la part de nos clients mondiaux dont le nombre ne cesse d'augmenter en utilisant notre capacité" de production, a assuré M. Faleh, qui a succédé samedi à Ali al-Nouaïmi. M. Nouaïmi, qui a été ministre du Pétrole pendant plus de deux décennies, était l'homme le plus influent au sein de l'Opep, aujourd'hui confrontée à la chute des cours du brut. L'Arabie saoudite n'a cessé de défendre ses parts de marché malgré une surabondance de l'offre sur les marchés internationaux qui a entraîné une dégringolade des prix depuis la mi-2014. Une réunion de grands producteurs de pétrole en avril à Doha n'a pas réussi à s'entendre sur une réduction de la production pour soutenir les prix. L'Arabie saoudite, représentée par M. Nouaïmi, avait insisté lors de la réunion pour qu'un tel accord inclue tous les membres de l'Opep, y compris son rival iranien qui a boycotté le réunion. (Belga)

Nos partenaires