L'appel du pied de Trump au géant saoudien Aramco

06/11/17 à 13:40 - Mise à jour à 13:40

Source: Afp

Le président américain Donald Trump a souhaité que l'Arabie saoudite choisisse Wall Street pour l'introduction en Bourse, prévue en 2018, de son géant pétrolier Aramco.

L'appel du pied de Trump au géant saoudien Aramco

© iStock

"J'apprécierais énormément que l'Arabie saoudite réalise l'introduction en Bourse d'Aramco à la Bourse de New York. C'est important pour les Etats-Unis!", a tweeté samedi M. Trump, en route pour sa tournée en Asie.

Il a expliqué un peu plus tard, à bord de son avion Air Force One entre Hawaï et Tokyo, avoir discuté avec le roi saoudien pendant le vol.

"Je sais que (les Saoudiens) regardent Londres, je sais qu'ils regardent d'autres (places boursières), ils regardent probablement la leur, ils ont un marché d'actions beaucoup plus petit", a déclaré M. Trump à des journalistes.

"Donc j'aimerais qu'ils envisagent le New York Stock Exchange ou le Nasdaq", a-t-il ajouté.

Le groupe saoudien a confirmé fin octobre que l'opération, présentée comme la plus grosse introduction en Bourse du monde, aurait lieu au second semestre de 2018.

Cette privatisation partielle, qui consiste à vendre 5% d'Aramco, est la pierre angulaire d'un ambitieux programme de réformes initié par le prince héritier Mohammed ben Salmane pour réduire la dépendance de l'économie saoudienne au pétrole.

Elle devrait générer d'importants revenus - jusqu'à 100 milliards de dollars - pour le royaume du Golfe.

"Le lieu de l'introduction sera discuté et annoncé en temps voulu", avait prévenu le 23 octobre le PDG d'Aramco Amin Nasser.

Nos partenaires