L'Agence Internationale de l'Energie recommande à la Belgique de prolonger le nucléaire

19/05/16 à 12:41 - Mise à jour à 12:41

Source: Belga

(Belga) L'Agence Internationale de l'Energie (IEA - International Energy Agency) recommande à la Belgique d'envisager une prolongation de la production nucléaire au-delà de la fermeture légale prévue en 2025, a indiqué jeudi son directeur exécutif Fatih Birol lors de la présentation de son rapport quinquennal en présence de la ministre fédérale de l'Energie Marie-Christine Marghem (MR).

"Afin d'assurer l'approvisionnement énergétique et d'atteindre les objectifs climatiques et économiques, la Belgique devrait considérer l'autorisation du nucléaire au-delà de 2025, si les conditions de sécurité sont réunies", a fait valoir M. Birol. "2025, c'est demain. A mes yeux, la Belgique n'est pas prête pour un tel changement", a-t-il ajouté, précisant que son rapport avait pour objectif d'avertir les autorités des conséquences de leurs décisions. L'IEA préconise également l'adoption d'une stratégie globale à long terme (pacte énergétique), un système de régulation stable favorisant les investissements et l'adoption de mesures proactives en matière de diversification énergétique. L'Agence salue par ailleurs la mise en place de la taxe kilométrique pour les véhicules de plus de 3,5 tonnes et suggère l'élargissement de la mesure à l'ensemble du parc routier. Dans sa réponse, la ministre fédérale de l'Energie Marie-Christine Marghem a précisé que le travail "sans tabous" visant à l'adoption d'un pacte énergétique était en cours. Elle a aussi rappelé que le gouvernement fédéral n'envisageait pas de modifier la loi de sortie du nucléaire prévue en 2025, "même si nous avons flexibilisé cette sortie". (Belga)

Nos partenaires