L'affaire familiale de Jared Kushner veut séduire les investisseurs chinois

07/05/17 à 10:50 - Mise à jour à 10:49

Source: Afp

L'entreprise immobilière familiale de Jared Kushner, gendre et conseiller du président Donald Trump, tente d'attirer les investissements chinois via un programme de visas controversé du gouvernement américain, selon les médias américains.

L'affaire familiale de Jared Kushner veut séduire les investisseurs chinois

Jared Kushner © Reuters

La soeur de Jared Kushner, Nicole Kushner Meyer, se trouvait samedi à Pékin pour solliciter 150 millions de dollars d'investissements pour un projet immobilier d'appartements de luxe dans le New Jersey.

M. Kushner, époux de la fille aînée de Donald Trump, Ivanka, et haut conseiller de son beau-père, a démissionné de l'entreprise familiale, Kushner Companies, en janvier.

Kushner Companies cherche à séduire de riches Chinois via un programme américain controversé de visas d'investisseurs appelé EB-5, d'après la presse américaine.

Il permet d'obtenir un permis de résident permanent - la fameuse "green card" - contre des investissements d'au moins 500.000 dollars dans une entreprise aux Etats-Unis qui doit également créer au moins dix emplois dans le pays.

Selon le New York Times, l'entreprise immobilière "souligne ses relations avec M. Kushner pour courtiser les investisseurs".

Mme Meyer a expliqué à plus de 100 investisseurs rassemblés au Ritz-Carlton de Pékin que ce projet voulait "dire beaucoup pour moi et ma famille toute entière", mentionnant l'ancien poste de son frère à la présidence de Kushner Companies, selon la même source.

Kushner Companies doit également vanter les mérites du projet immobilier dimanche à Shanghai et sera le weekend prochain dans les métropoles méridionales de Shenzhen et Canton, selon le site de l'organisateur, l'agence chinoise d'émigration QWOS.

Le programme EB-5, créé en 1990 pour stimuler l'économie, est critiqué par ses contempteurs qui l'accusent de "vendre" des titres de séjour.

Près de 90% de ces titres de séjour ont été émis pour des citoyens chinois en 2014.

Trends/Tendances Information Services

Nos partenaires