L'AFCN confirme un manque d'entretien du bunker de la centrale nucléaire de Doel 3

04/01/18 à 12:52 - Mise à jour à 12:53

Source: Belga

(Belga) L'Agence fédérale de contrôle nucléaire (AFCN) confirme un manque d'entretien, par l'exploitant Engie Electrabel, du béton d'un bunker de la centrale nucléaire de Doel 3, comme l'annonçait Le Soir mercredi. L'AFCN ne s'est pas exprimé sur un timing pour le redémarrage de Doel 3.

Selon l'AFCN, l'exploitant a informé l'agence, début octobre lors de l'arrêt prévu du réacteur, qu'il y avait un problème avec le béton du bunker. L'AFCN a mené des inspections avec sa division technique Bel-V et attend désormais qu'Electrabel résolve les problèmes soulevés afin de donner son feu vert au redémarrage. Engie rapporte sur son site internet de transparence que Doel 3 est à l'arrêt jusqu'au 15 avril. Pour l'AFCN, cette date n'est pas définitive. "Tant que l'état du béton ne s'est pas amélioré, il n'y aura pas de redémarrage. Nous ne pouvons donc pas nous exprimer sur un timing. Nous sommes en concertation continue", a expliqué l'AFCN. L'arrêt du réacteur s'explique par la dégradation du béton d'un bunker, par de la vapeur, dans une partie non-nucléaire. Les parties touchées par le problème abritent le stockage de système d'urgence comme des pompes ou générateurs. Il s'agit d'un "double" appareil qui doit être disponible en cas d'urgence. Le béton serait à un niveau acceptable pour les autres réacteurs. (Belga)

Nos partenaires