L'activité économique s'est très légèrement améliorée

17/03/14 à 16:52 - Mise à jour à 16:52

Source: Trends-Tendances

L'activité économique s'est très légèrement améliorée par rapport au 4e trimestre 2013 selon les dirigeants de PME en Fédération Wallonie-Bruxelles. Ces derniers estiment que l'amélioration devrait se poursuivre pour les trois mois à venir, indique lundi le baromètre trimestriel de l'état de santé des PME wallonnes et bruxelloises réalisé par l'Union des classes moyennes (UCM).

L'activité économique s'est très légèrement améliorée

© Belga

Les entrepreneurs perçoivent une évolution légèrement positive de l'activité économique, avec un indicateur global du baromètre de 97,6 au 1er trimestre 2014, se situant plus de 2 points en-dessous de 100, point de neutralité, et un point au-dessus de sa valeur d'il y a 3 mois.

L'indice concernant les prévisions de l'activité pour les trois prochains mois est toutefois le plus élevé avec 103,3, contre 101,6 au précédent trimestre. Plus optimistes, ils tablent sur une stagnation, voire un très léger accroissement de leurs bénéfices.

A contrario, la composante qui a le plus tiré l'indicateur de confiance vers le bas est l'appréciation du fonctionnement général de l'économie (87,9, soit un point au-dessus du précédent baromètre). Les chefs d'entreprise jugent que, dans son ensemble, l'économie va plutôt mal et plus de deux tiers des répondants déclarent être "insatisfaits ou très insatisfaits de la situation de l'économie en général". Par ailleurs, la perception négative de la concurrence par les indépendants et chefs de PME s'accentue, passant de 93,3 à 92,7.

Parmi les facteurs qui ont le plus entravé l'activité des PME, la pression fiscale arrive en tête des préoccupations des entrepreneurs, suivie du coût du travail et de l'incertitude de l'environnement économique. Les questions du baromètre de l'UCM ont été posées entre le 25 février et le 10 mars à plus de 1.400 indépendants et chefs d'entreprises.

Nos partenaires