L'acier inoxydable d'ArcelorMittal bientôt en Bourse

08/12/10 à 10:16 - Mise à jour à 10:16

Source: Trends-Tendances

ArcelorMittal se séparera de sa branche acier inoxydable et l'introduira en Bourse au premier semestre de 2011. Une scission qui concerne 10.000 salariés au total et deux sites en Belgique, ceux de Châtelet et Genk.

L'acier inoxydable d'ArcelorMittal bientôt en Bourse

© Belga

ArcelorMittal a annoncé mercredi la scission prochaine de sa branche acier inoxydable et l'introduction en Bourse de celle-ci dans le courant du premier trimestre de 2011. Pour rappel, les sites belges d'ArcelorMittal à Châtelet et Genk sont actifs dans l'inox.

Cette scission, envisagée depuis plusieurs mois, devrait "maximiser la valeur pour les actionnaires", estime le géant de la sidérurgie. Concrètement, les actionnaires recevront une action acier inoxydable pour vingt actions ArcelorMittal détenues à la date de clôture des registres. Les actions acier inoxydable seront cotées sur Euronext Paris, Amsterdam et Luxembourg.

Après la scission, la branche acier inoxydable enregistrera une dette financière nette d'environ 1 milliard de dollars, qui comprendra à la fois la dette existante d'ArcelorMittal, transférée avec la branche acier inoxydable, et la nouvelle dette contractée par cette branche, précise encore le groupe.

Selon le journal français Les Echos, la scission concerne 10.000 salariés, dont 3.100 en France. La nouvelle société devrait être dirigée par Bernard Fontana, un proche de Lakshmi Mittal, qui présidera le conseil d'administration, indique encore le journal.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires