L'accessibilité des entreprises bruxelloises de plus en plus problématique

14/01/15 à 14:21 - Mise à jour à 14:21

Source: Belga

La mobilité dans la capitale constitue un problème de plus en plus handicapant pour les travailleurs des entreprises technologiques installées à Bruxelles, estime mercredi Agoria, la fédération du secteur.

L'accessibilité des entreprises bruxelloises de plus en plus problématique

© Thinkstock

Sur la base d'une enquête réalisée début 2015 auprès des entreprises technologiques bruxelloises, Agoria estime ainsi que 9 personnes sur 10 ont vu la durée moyenne de leur trajet domicile-travail augmenter de 25% depuis 2012. En cause, la mauvaise accessibilité en transport en commun des zones industrielles situées près du canal et en périphérie, où de nombreuses entreprises technologiques sont installées. Les embouteillages importants sont également pointés du doigt par Agoria.

"Pratiquement aucune des entreprises interrogées n'a constaté d'amélioration (en termes de mobilité, NDLR) depuis la précédente enquête, en 2012", indique l'organisation. Selon ses chiffres, 8 entreprises technologiques sur 10 se disent actuellement plus difficiles d'accès via la route qu'en 2012. "Elles estiment que cette situation a un impact majeur sur l'attractivité économique de Bruxelles: deux entreprises sur trois ont des difficultés à recruter ou à conserver du personnel en raison de cette problématique, et 60% d'entre elles pensent que ce problème peut les inciter à quitter Bruxelles" à terme, alors qu'elles n'étaient que 18% à penser cela en 2008.

Le secteur semble être demandeur, pour remédier aux soucis épinglés, de la mise en place d'une "gestion dynamique du trafic" ainsi que d'un renforcement de l'offre de transport public. "Comment? En lançant le RER sur les lignes déjà terminées et en recherchant une solution pour la jonction nord-sud, en élargissant le métro et en automatisant les lignes 2 et 6 (Pulsar), en améliorant les liaisons métro/tram/bus de et vers les zones industrielles - y compris au niveau interrégional - et en augmentant le nombre de parkings de dissuasion", résume Agoria.

Nos partenaires