KBC et Colruyt embauchent des informaticiens indiens : aubaine ou nécessité ?

27/04/10 à 10:15 - Mise à jour à 10:15

Source: Trends-Tendances

Près de 450 informaticiens indiens devraient rejoindre les rangs de KBC et Colruyt dans les prochaines années - mais pas au détriment de l'emploi en Belgique, assurent les deux groupes. Une évolution apparemment nécessaire.

KBC et Colruyt embauchent des informaticiens indiens : aubaine ou nécessité ?

© Thinkstock

KBC et Colruyt veulent considérablement augmenter leur présence en Inde en engageant près de 450 informaticiens indiens supplémentaires au cours des prochaines années, rapporte mardi De Tijd. Ces deux entreprises, cotées à la Bourse de Bruxelles, promettent que cela ne se fera pas au détriment de l'emploi en Belgique.

Le bancasssureur flamand recherche cette année 50 à 100 informaticiens indiens, et entre 100 et 150 l'an prochain. Le groupe de distribution table, lui, sur une croissance annuelle de l'emploi "proche des 20 % par an". Cette croissance doit se traduire par 200 emplois supplémentaires dans les quatre à cinq ans.

KBC et Colruyt ont tous deux un département informatique en Inde. Il s'agit des exemples les plus connus d'entreprises belges qui tentent de profiter de la source apparemment inépuisable de spécialistes informatiques indiens bon marché et hautement qualifiés.

Selon De Tijd, le fait que les deux entreprises renforcent leur présence en Inde relève de la pure nécessité. Colruyt a réécrit tous ses programmes informatiques pour la vente, l'achat et la logistique de l'ensemble du groupe. Or, la Belgique souffre d'un manque d'informaticiens. Sur le site Internet du groupe, 33 offres d'emploi pour des informaticiens sont disponibles.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires