Jordanie: le FMI approuve des financements de 723 millions de dollars

24/08/16 à 22:36 - Mise à jour à 22:36

Source: Belga

(Belga) Le Fonds monétaire international (FMI) a annoncé mercredi avoir approuvé une ligne de crédit de 723 millions de dollars sur trois ans en faveur de la Jordanie, pour soutenir son économie touchée de plein fouet par les conflits dans la région.

La Jordanie avait déjà bénéficié d'une ligne de crédit de 2 milliards de dollars pour la période 2012-2015. Selon un communiqué du FMI, le royaume bénéficiera dans l'immédiat de 72,3 millions de dollars. Le reste du montant sera débloqué sur des tranches. La Jordanie et le FMI avaient annoncé le 20 juin être parvenus à un accord préliminaire sur un programme triennal (2016-2019) de financements, sans en préciser le montant. En contrepartie, le gouvernement jordanien s'engage à mettre en place des réformes structurelles, notamment dans le domaine de l'investissement, les secteurs de l'énergie et de l'eau, les finances et le marché du travail a indiqué l'institution. Selon le FMI, les réformes porteront aussi sur la protection de la population la plus vulnérable et le soutien des efforts jordaniens pour l'accueil des réfugiés syriens qui pèsent sur l'économie du royaume. Le gouvernement jordanien s'est engagé à réduire progressivement sa dette publique à 77% du PIB d'ici 2021 contre 94% en 2105. Pour y parvenir, il a déjà annoncé en juin des augmentations de taxes sur plusieurs produits, comme les cigarettes, l'alcool, les véhicules et le carburant. Ces hausses permettront de dégager 154 millions de dinars (192 millions d'euros), selon le gouvernement. Le royaume espère réaliser un taux de croissance de 2,8% en 2016, contre 2,4% en 2015, pour le porter à 3,3% en 2107. L'économie jordanienne a été sévèrement touchée par les conflits des pays voisins, l'Irak et la Syrie. L'accueil de centaines de milliers de réfugiés syriens pèse lourdement sur le royaume, en bonne partie désertique et dépourvu de ressources naturelles. Dans de telles conditions, la Jordanie reste plus que jamais dépendante de l'aide étrangère, notamment celle des Etats-Unis et des pays du Golfe. Cette aide s'est élevée à plus de 2,5 milliards de dollars en 2015. (Belga)

Nos partenaires