Jo Cornu : "une faillite de la SNCB n'est pas exclue"

05/09/16 à 07:50 - Mise à jour à 06/09/16 à 15:06

Source: Trends-Tendances

Le directeur démissionnaire de la SNCB n'a cessé de pester ces derniers mois, voire ces dernières années. Contre le monde politique, d'abord, à qui il reproche un excès d'ingérence. Mais aussi contre les CEO convaincus qu'ils feraient mieux. " Qu'ils se portent candidats, au lieu de s'épuiser en pamphlets. "

Indécision et lenteur politique : Jo Cornu y a été confronté plus qu'il l'aurait souhaité au cours de ces dernières années. Du reste, toutes les plaies ne se sont pas encore refermées. Il y a près de quatre mois, le CEO de la SNCB envoyait sa lettre de démission. De manière assez symptomatique, aucun successeur n'a encore pointé le bout du nez. " La procédure est encore en cours, soupire-t-il au début de notre entretien, le premier depuis qu'il a quitté ne navire. Je ne sais pas combien de temps elle va encore traîner. "
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires