Jeunes et vieux : tous égaux face aux licenciements

20/01/12 à 08:10 - Mise à jour à 08:10

Source: Trends-Tendances

Il ne serait plus question de licencier tous les travailleurs âgés ou tous les jeunes travailleurs. La nouvelle ministre de l'Emploi souhaite établir trois catégories d'âge ; le rapport de ces catégories entre elles devrait être préservé après les licenciements.

Jeunes et vieux : tous égaux face aux licenciements

© Thinkstock

La nouvelle ministre de l'Emploi, Monica De Coninck, veut contraindre les entreprises à répartir équitablement les licenciements au sein d'une entreprise, rapporte vendredi De Standaard. Actuellement, ce sont essentiellement les travailleurs âgés de plus de 50 ans qui en font les frais.

Le conseil des ministres discutera vendredi de mesures visant à modifier certaines règles de la législation sociale, notamment en cas de licenciement collectif. L'objectif est de changer le comportement des employeurs. Les mesures ont déjà été discutées avec les partenaires sociaux, assure la ministre.

La pyramide des âges de l'entreprise ne devrait plus être bouleversée en cas de licenciements. En d'autres termes, il ne serait plus question de licencier tous les travailleurs âgés ou tous les jeunes travailleurs. La ministre souhaite établir trois catégories d'âge : les moins de 30 ans, les 30-55 ans et les plus de 55 ans.

Le rapport de ces catégories entre elles devrait être préservé après les licenciements. Un écart de 10 % et des différences entre divisions de l'entreprise seraient autorisées. Les fonctions-clés pourraient également être exceptées.

En cas de non-respect des nouvelles règles, l'entreprise perdrait pendant deux ans le bénéfice des réductions de charges.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires