Jean Paul Gaultier prend l'accent catalan

04/05/11 à 11:18 - Mise à jour à 11:18

Source: Trends-Tendances

Hermès et Jean-Paul Gaultier ont cédé la totalité du capital de la marque prestigieuse au groupe espagnol Puig, déjà propriétaire des griffes Nina Ricci et Paco Rabanne notamment. Objectif avoué : donner un nouvel élan à la marque Jean Paul Gaultier.

Jean Paul Gaultier prend l'accent catalan

© Bloomberg

Jean-Paul Gaultier "souhaitant accélérer le déploiement de sa maison et lui donner un nouvel élan", Hermès a cédé le 3 mai, "en plein accord avec le créateur", l'intégralité de sa participation de 45 % au groupe espagnol Puig, annonce le maroquinier français dans un communiqué. L'information était dans l'air depuis plusieurs semaines.

Le prix de cession des titres de participation (16 millions d'euros) ainsi que le remboursement des prêts consentis (14 millions) "généreront en 2011 un profit comptable d'un montant équivalent (30 millions d'euros)", chiffre encore Hermès, dont le gérant, Patrick Thomas, assure se réjouir "de cette évolution d'une maison qui nous est chère. Je ne doute pas que l'alliance entre Jean Paul Gaultier et la famille Puig la portera vers de nouveaux succès."

Aux 45 % d'Hermès s'ajoutent une autre participation, celle du couturier, qui détenait jusqu'à présent 55 % et dont le montant n'est pas précisé. Jean-Paul Gaultier, qui devient un "actionnaire de référence", restera "maître de la création et de l'image de la société qui porte son nom", précisent les deux sociétés dans un communiqué commun.

Jean-Paul Gaultier "se félicite de cette alliance avec un groupe familial en forte croissance, qui lui permettra de le soutenir dans ses développements futurs". Il avait fondé sa marque voici 29 ans. C'est en 1999 qu'Hermès est entré dans le capital de la maison.

Puig, qui contrôle les griffes Nina Ricci et Paco Rabanne notamment, a réalisé un chiffre d'affaires de 1,2 milliard d'euros en 2010 et espère dépasser les 1,3 milliard d'euros cette année. Les trois quarts des ventes sont générées à l'international. Le groupe revendique la 7e place mondiale du secteur de la parfumerie.

Trends.be, avec Belga

Nos partenaires