Italie: les députés adoptent le budget 2017, en dépit de l'UE

25/11/16 à 17:21 - Mise à jour à 17:25

Source: Belga

(Belga) Les députés italiens ont adopté vendredi en première lecture le budget pour 2017 préparé par le gouvernement de Matteo Renzi mais qui déplaît à la commission européenne qui juge le déficit public trop élevé.

Italie: les députés adoptent le budget 2017, en dépit de l'UE

Italie: les députés adoptent le budget 2017, en dépit de l'UE © BELGA

Comme régulièrement pour abréger un débat susceptible de durer des mois, le gouvernement avait posé la question de confiance et le budget a été adopté par 348 voix pour et 144 contre. D'autres votes considérés comme techniques sont encore prévus, avant une adoption formelle du texte lundi par la chambre basse. La loi de finances sera ensuite confiée au Sénat, pour un vote prévu après le référendum constitutionnel du 4 décembre, qui risque de provoquer la chute de M. Renzi en cas d'échec. Avec ce budget axé sur la croissance, le déficit public pour 2017 atteindra 2,3% du PIB, en tenant compte des dépenses liées à l'accueil des migrants ou aux conséquences du tremblement de terre, que le gouvernement Renzi considère comme hors du pacte de stabilité budgétaire européen. Le gouvernement avait d'abord annoncé fin septembre un déficit prévu pour 2017 de 2,4%. Dans le cadre de ses engagements européens, l'Italie avait promis de réduire à 1,8% le déficit public pour l'an prochain, compte tenu du poids de sa dette déjà colossale. Mais le gouvernement a préféré prévoir de nouvelles dépenses: deux milliards d'euros de plus pour la santé qui atteindra 113 milliards d'euros, un milliard d'euros supplémentaires pour l'éducation, un autre milliard pour les petites entreprises, 600 millions supplémentaires pour la famille... M. Renzi a annoncé vendredi qu'il détaillerait ces mesures lors d'une conférence de presse lundi avec le ministre de l'Economie, Pier Carlo Padoan, une fois le texte formellement adopté par les députés. M. Padoan a pour sa part assuré vendredi à la télévision que le résultat du référendum n'aurait pas d'incidence sur l'adoption du budget et que tout serait "terminé d'ici la fin de l'année, comme la loi l'exige". (Belga)

TrendsInformation Services

Nos partenaires