Investir dans Doel 1 et 2, si c'est rentable

06/01/15 à 14:30 - Mise à jour à 14:30

Source: Belga

Le géant énergétique français GDF Suez, maison-mère d'Electrabel, souhaite investir dans les réacteurs de Doel 1 et 2 "si c'est rentable", a rappelé mardi Gérard Mestrallet, patron de GDF Suez. Le gouvernement fédéral a décidé de prolonger la durée de vie des deux réacteurs jusqu'en 2025.

Investir dans Doel 1 et 2, si c'est rentable

© Bloomberg

Electrabel avait précédemment déclaré que des centaines de millions d'euros d'investissements étaient nécessaires pour prolonger Doel 1 et 2 et que cela ne pourrait se faire que dans un cadre juridique et économique stable.

Le prolongement des réacteurs fait l'objet, actuellement, de discussions entre l'entreprise et le gouvernement, a souligné un porte-parole. Ces discussions prendront encore un certain temps. La fermeture de Doel 1 est programmée le 15 février tant qu'aucune loi n'a été promulguée. Le carburant pour le réacteur est épuisé. La fin de Doel 2 est légalement prévue en décembre 2015.

Nos partenaires