Intérim: la fréquence des accidents du travail continue à baisser

27/04/16 à 11:17 - Mise à jour à 11:17

Source: Belga

Alors que le nombre d'heures de travail intérimaire prestées a augmenté de plus de 7% en 2015, le taux de fréquence des accidents du travail a continué à diminuer, ressort-il de chiffres publiés mardi par Prévention et Intérim (PI).

Intérim: la fréquence des accidents du travail continue à baisser

© istock

Alors que le nombre d'heures de travail intérimaire prestées a augmenté de plus de 7% en 2015, à plus de 195 millions d'heures, le taux de fréquence (soit le nombre d'accidents par rapport aux heures prestées) des accidents du travail a continué à diminuer et se retrouve pour la première fois sous la barre de 40 (avec un taux de fréquence de 39,33 contre 40,21 en 2014), ressort-il de chiffres publiés mardi par Prévention et Intérim (PI), le service central de prévention pour le secteur du travail intérimaire.

En chiffres absolus, le nombre d'accidents du travail s'est élevé à 7.670 contre 7.305 en 2014.

"C'est la cinquième année d'affilée que le taux de fréquence montre une tendance à la baisse, ce qui signifie que l'augmentation de l'emploi des intérimaires augmente plus vite que le nombre des accidents du travail. Comparé à 2000, le taux de fréquence a chuté de plus de 60%. Une tendance semblable se retrouve chez les étudiants jobistes dont le nombre a plus que doublé depuis le début des récoltes d'information, avec une baisse du taux de fréquence de 77%", constate PI dans un communiqué.

La gravité des accidents du travail, quant à elle, semble se stabiliser autour d'un niveau de 0,89 journée perdue par 1.000 prestées. Mais par rapport à 2000, la gravité des accidents du travail a diminué de plus de 47%, le nombre des journées perdues se montant à cette époque encore à 1,81 par 1.000 heures prestées, souligne encore PI.

En savoir plus sur:

Nos partenaires