Interdiction de fumer : l'horeca se consume

27/06/12 à 10:10 - Mise à jour à 10:10

Source: Trends-Tendances

L'interdiction de fumer dans l'horeca fêtera son premier anniversaire le 1er juillet prochain. Selon le Syndicat neutre pour indépendants (SNI) - citant des chiffres du bureau d'informations commerciales Coface Services Belgium - elle aura provoqué une augmentation de 38% du nombre de faillites et de cessations d'activités.

Interdiction de fumer : l'horeca se consume

© Image globe

Depuis le 1er juillet 2011, 4.943 cafés, soit 1.351 cafés (+38%) de plus qu'un an auparavant, auraient ainsi fermé leurs portes en raison d'une faillite ou d'une cessation d'activités. "L'interdiction de fumer joue un rôle très important dans tout cela, même s'il y a encore d'autres facteurs en jeu", souligne le SNI dans un communiqué.

En outre, on constate une baisse du nombre de nouveaux cafés. Depuis le 1er juillet 2011, 1.393 nouveaux cafés ont été lancés, ce qui représente une baisse de 24% par rapport aux nouveaux établissements lancés lors de la période du 1er juillet 2010 au 30 juin 2011. Au total, en un an, cela fait donc "1.800 cafés de moins dans notre pays", insiste le SNI. Le syndicat neutre pour indépendants estime que la hausse du nombre de faillites et de cessations d'activités devrait se poursuivre au cours des prochains mois. Le SNI demande "une baisse de TVA à 6% pour les repas et les boissons, une déduction fiscale majorée pour le placement d'un fumoir ou d'une cuisine et des règles plus souples pour le travail des étudiants et occasionnels afin de faire face aux coups de feu."

Trends.be, avec Belga

Nos partenaires