Indécent le "bonus de bienvenue" du nouveau patron de Sanofi ?

23/02/15 à 17:33 - Mise à jour à 17:33

Source: Belga

Olivier Brandicourt, le nouveau patron du groupe pharmaceutique français Sanofi, pourrait recevoir un "bonus de bienvenue" de 4 millions d'euros... Ce qui fait grincer certaines dents.

Indécent le "bonus de bienvenue" du nouveau patron de Sanofi ?

/ © Reuters

Cette prime d'accueil a suscité une salve de critiques lundi: appels à la "morale" et à la "décence" côté gouvernement, annonce "choquante" et "scandaleuse" pour les syndicats.

Olivier Brandicourt va bénéficier d'une pratique très répandue aux Etats-Unis, où l'on parle de "poignée de main en or" (golden handshake). Le nouveau dirigeant va recevoir une indemnité forfaitaire brute de 2 millions d'euros lors de sa prise de fonction début avril, et une autre du même montant en janvier 2016, s'il est toujours en poste à ce moment-là.

Sanofi, qui dispute au groupe énergétique Total le titre de première capitalisation de la Bourse de Paris et réalise près de 34 milliards de chiffre d'affaires par an, a passé six mois sans directeur général, après l'éviction fin octobre de Chris Viehbacher. C'est finalement M. Brandicourt, actuellement à la tête des activités pharmaceutiques de la société allemande Bayer, qui a été nommé jeudi.

"Nous ne faisons que compenser les avantages auxquels il a renoncé en quittant son précédent employeur", a dit à l'AFP une porte-parole de Sanofi, qui indique que M. Viehbacher avait bénéficié d'une mécanisme similaire lors de sa prise de fonction.

En savoir plus sur:

Nos partenaires