"Il y aura un successeur à l'Audi A1 à Bruxelles"

10/03/15 à 15:01 - Mise à jour à 15:01

Source: Belga

"Avec certitude, il y aura un successeur à l'A1 à l'usine Audi de Bruxelles", dont le contrat prend fin en 2016, a indiqué mardi le professeur Hubert Waltl, membre du conseil d'administration chez Audi et responsable de la production mondiale.

"Il y aura un successeur à l'Audi A1 à Bruxelles"

/ © Reuters

A ce stade, il n'y a pas d'autre information et l'annonce officielle de la décision pourrait se faire encore attendre "un peu de temps". Mais le fait qu'il y ait un successeur a été confirmé mardi à Ingolstadt. Le syndicaliste Hedwin De Clercq (FGTB) avait fait savoir l'an dernier que les ouvriers bruxellois étaient inquiets quant à leur avenir et espéraient rapidement plus de clarté.

Le porte-parole d'Audi Brussels, Jurgen Thysmans, a également confirmé la nouvelle mardi. "Savoir de quel modèle il s'agira, n'est pas d'actualité aujourd'hui, et il est important que nos collaborateurs ne se laissent pas distraire de leur mission actuelle", a-t-il souligné.

Aujourd'hui, la tâche principale de l'équipe belge est l'A1, estime le porte-parole. "Nous devons veiller à ce que les volumes commandés soient livrés aux clients de par le monde à temps et de la meilleure qualité. Le siège communiquera en temps voulu sur la succession. Mais actuellement, c'est malheureusement encore trop tôt."

Ventes record

Audi a enregistré un chiffre d'affaires record de 53,787 milliards d'euros, soit une augmentation de 7,8% par rapport à 2013. La filiale de Volkswagen a vendu plus de 1,74 million de voitures, soit 10,5% de plus qu'en 2013.

Audi prévoit un nouveau record de ventes pour 2015, a fait savoir mardi le patron de l'entreprise, Rupert Stadler. Audi Brussels a quant à elle produit 115.000 voitures A1 en 2014.

La marque aux quatre anneaux a enregistré un bénéfice opérationnel de 5,15 milliards d'euros, soit une hausse de 2,4% en comparaison à 2013, mais pas un record. Le bénéfice après impôt s'élève à 4,43 milliards d'euros, en augmentation de 10,3%.

Audi a consacré 4,5 milliards d'euros aux investissements l'an passé, un quart de plus qu'en 2013. Le constructeur compte investir 24 milliards d'euros d'ici 2019, avec une attention particulière pour les innovations techniques et les nouveaux modèles. Le constructeur espère ainsi "étendre sa structure de production mondiale". Tous les investissements seront financés via le cash flow issu des activités opérationnelles. Audi Brussels recevra quant à elle, comme annoncé précédemment, des investissements annuels de quelque 100 millions d'euros.

L'entreprise de Ingolstadt compte engager quelque 6.000 nouveaux travailleurs cette année, dont 4.000 en Allemagne. D'ici 2020, Audi ambitionne d'étendre sa gamme à 60 modèles. Audi employait 79.500 personnes au niveau mondial en 2014, soit 6.000 de plus que l'année précédente. Le site d'Audi à Forest, Audi Brussels, emploie quant à lui quelque 2.500 personnes.

La Belgique reste dans le top 10 des marchés pour Audi

Par ailleurs, le marché belge est le huitième plus important pour le constructeur automobile allemand. Audi a livré 31.769 véhicules à des clients belges en 2014, soit 5% de plus qu'un an auparavant, ressort-il des chiffres du rapport annuel de l'entreprise.

La Chine reste le principal marché pour Audi avec 578.932 véhicules, soit une hausse de 17,7% par rapport à 2013. Suivent l'Allemagne (255.582 voitures, +2,2%), les Etats-Unis (182.011, +15,2%) et le Royaume-Uni (158.829, +11,8%).

En savoir plus sur:

Nos partenaires