"Il faut arrêter de dire que le soleil et le vent ne coûtent rien"

08/05/18 à 11:44 - Mise à jour à 11:44
Du Trends-Tendances du 03/05/18

Les secteurs de la chimie et de la pharmacie affichent de belles performances en Belgique. Leurs représentants s'inquiètent toutefois du coût de la sortie du nucléaire. Yves Verschueren, administrateur délégué d'Essenscia, répond à nos questions.

Vos secteurs se portent bien : 65,8 millions d'euros de chiffre d'affaires cumulé (+26 % en 10 ans), 1.125 emplois créés l'an dernier. Mais le niveau total de l'emploi reste inférieur à celui observé avant la crise de 2008. Comment l'expliquer ?
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires