Ikea retente le coup dans les panneaux solaires

12/10/17 à 06:00 - Mise à jour à 10:11
Du Trends-Tendances du 12/10/17

Après une première tentative infructueuse en 2013, le géant suédois arrive ce jeudi sur le marché belge avec une nouvelle offre de panneaux photovoltaïques.

Ikea retente le coup dans les panneaux solaires

Catherine Bendayan (CEO Ikea Belgique) et Susannah Wood (Solarcentury). © pg

Voilà de quoi animer les conversations dans le secteur du photovoltaïque. Le géant Ikea vient en effet de nouer un partenariat avec le groupe britannique Solarcentury, leader outre-Manche, afin de proposer à ses clients belges une offre de panneaux solaires. La multinationale n'en est pas à son coup d'essai en Belgique. Sa première tentative remonte à 2013. "Cette technologie était encore un peu compliquée pour le consommateur. Et puis notre business model n'était pas au point", relève Catherine Bendayan, CEO d'Ikea Belgique. Il faut dire qu'à l'époque, l'heure était plutôt à la remise en question du photovoltaïque, avec des débats au sein du monde politique autour des effets d'aubaine à corriger. Les prix ont aujourd'hui fortement diminué, ce qui crée des opportunités de marché.

Concrètement, Ikea débarque avec trois offres de 12 panneaux: une première offre basique et prête à l'emploi centrée sur le prix (4.370 euros HTVA, installation de base comprise), une solution optimisée personnalisable (4.900 euros HTVA), et enfin une offre design qui s'intègre dans le toit et donne l'aspect d'une verrière (5.670 euros HTVA). Le tout est disponible en ligne sur le site de l'enseigne à partir de ce jeudi. Il sera possible de commander et de visualiser les panneaux en magasin dès la fin du mois de janvier.

"Cela va dynamiser le marché"

"Nous avons mis au point un calculateur qui permet au client, après avoir répondu à quatre questions, de se faire une idée très rapide du retour sur investissement, explique Susannah Wood, directrice générale du segment domestique chez Solarcentury. La personne peut alors choisir le design qui lui convient. Nous effectuons une visite à son domicile pour vérifier si les mesures sont correctes, si la qualité du toit est bonne, et nous procédons enfin à l'installation." "Le return dépend de l'endroit où vous habitez, et donc des aides qui vous sont octroyées. Mais dans tous les cas, c'est profitable, assure Catherine Bendayan. Il faut compter environ six ans à Bruxelles, sept en Wallonie, et maximum dix ans en Flandre."

Comment analyser cette nouvelle offre? "Cela va dynamiser le marché dans son ensemble, estime Michel Huart, conseiller au sein de l'Association pour la promotion des énergies renouvelables et maître de conférences à l'ULB. Il est clair que la pression est mise vers la fourchette basse en termes de coûts, mais Ikea ne casse pas les prix. Ce sont ceux du marché. L'entreprise ne propose en outre qu'un seul type de système (12 modules sur toiture inclinée) et va donc occuper la place des systèmes les plus facilement intégrables."

Notre expert pointe par ailleurs les contextes différents d'une région à l'autre. "En Région bruxelloise, Sibelga va vous demander de remplacer votre compteur. Est-ce compris dans le forfait? Il faut toujours demander un devis à plusieurs installateurs. Lorsqu'on possède des panneaux solaires, il est important de mettre sa consommation en phase avec son installation en faisant par exemple tourner sa machine à laver en journée. Cela peut être automatisé grâce à la domotique, que certains installateurs incluent dans leurs offres."

Nos partenaires