Ice Watch pourrait s'installer au Grand-Duché de Luxembourg

11/01/13 à 22:08 - Mise à jour à 22:08

Source: Trends-Tendances

La société Ice Watch devrait quitter la ville de Bastogne. En cause, le refus de permis d'urbanisme concernant la démolition d'une partie des immeubles que la société de Jean-Pierre Lutgen a acquise sur la Place Mc Auliffe, en face du célèbre tank Sherman.

Ice Watch pourrait s'installer au Grand-Duché de Luxembourg

"Je ne peux pas installer des immeubles de standings à côté de taudis", lance le créateur de montres. "Il faut assainir cet endroit et cela passe par cette démolition." Le Bastognard avait pourtant pour objectif de rester dans sa ville. "Quand on investit trois millions pour acheter ces biens, c'est bien pour y rester. Je ne suis pas encore fou", ajoute Jean-Pierre Lutgen, frère de l'actuel bourgmestre de Bastogne, Benoît Lutgen.

La société Ice Watch pourrait dès lors se déplacer à quelques kilomètres de là, dans le nouveau centre commercial de Pommerloch situé de l'autre côté de la frontière, au Grand-Duché de Luxembourg. "Je ne peux pas déplacer mes équipes à Marche ou à Arlon. Là, on peut compter sur 3.500 mètres carrés de bureau directement utilisable", explique-t-il encore.

En novembre dernier, le collège communal sortant avait donné un avis favorable, mais le fonctionnaire délégué de l'urbanisme à Arlon a apporté un avis contraire, estimant que le projet de parking qui devrait remplacer l'immeuble apporterait des problèmes urbanistiques.

Le collège communal de Bastogne, réuni vendredi, a précisé que "parmi les nombreux griefs du fonctionnaire délégué se trouvent le non-respect du plan de secteur, les règles du périmètre de rénovation urbaine, la qualité architecturale des bâtiments existants" Par ailleurs, "le projet pose des problèmes de sécurité", ajoute-t-il.

Le collège communal va donc organiser une nouvelle réunion pour tenter de surmonter les problèmes présentés. La procédure légale pour se prononcer sur la demande de permis se clôture le 16 février.

En savoir plus sur:

Nos partenaires