IBA a licencié 20 personnes et envisage des mesures de chômage économique

24/11/17 à 18:56 - Mise à jour à 18:56

Source: Belga

IBA, l'entreprise néo-louvaniste spécialisée dans la protonthérapie, a licencié 20 personnes hier/jeudi dans plusieurs de ses départements. Elle a également entamé des discussions avec les syndicats afin de mettre en place des mesures de chômage économique en 2018, a confirmé à l'agence Belga le directeur des ressources humaines, Frédéric Nolf.

IBA a licencié 20 personnes et envisage des mesures de chômage économique

© IBA

"Ce sont des aléas économiques" liés notamment au retard pris par certains projets du côté des clients d'IBA, a commenté le responsable. "Nous comptions sur ces projets et du coup, nous avons moins de travail que ce que nous avions prévu", a-t-il ajouté en pointant également la "concurrence internationale accrue" à laquelle l'entreprise doit faire face.

"Cet été, nous avions déjà annoncé à notre personnel un train de mesures d'économies ne touchant pas l'emploi. Cette fois, nous sommes allés plus loin et nous avons licencié 20 personnes" sur les 800 que compte le site de Louvain-la-Neuve, a poursuivi M. Nolf.

Des discussions ont en outre été lancées avec les syndicats afin de mettre en place des mesures de chômage économique en 2018. "Ce type de mesures permet d'absorber des baisses de régime tout en préservant l'emploi", a encore indiqué le directeur des ressources humaines. Une convention collective de travail devrait être signée à ce propos dans 15 jours.

"Quoi qu'il en soit, ces mesures ne remettent pas en cause notre stratégie à moyen et à long terme", a-t-il conclu.

Le 16 novembre dernier, IBA avait confirmé ses prévisions pour l'ensemble de l'exercice, tablant sur une croissance de 5 à 10% de ses revenus pour 2017 et de 0 à 5% pour la période 2018-2019.

Nos partenaires