Hongrie polluée : la société MAL nationalisée de force

12/10/10 à 12:07 - Mise à jour à 12:07

Source: Trends-Tendances

MAL, propriétaire de l'usine à l'origine d'une catastrophe écologique et humaine en Hongrie, vient d'être nationalisée par le parlement hongrois. Son directeur général est toujours en détention préventive.

Hongrie polluée : la société MAL nationalisée de force

© Reuters

Le parlement hongrois a adopté dans la nuit de lundi à mardi une loi nationalisant la société MAL, propriétaire de l'usine d'aluminium à l'origine de l'inondation de boue rouge toxique du 4 octobre, le plus grave accident écologique qu'ait connu la Hongrie. Le parlement hongrois a adopté cette loi avec une rapidité record avec 336 voix pour, 1 contre et 13 abstentions.

Le parlement a demandé à Pàl Schmitt, président de la République, de signer la loi permettant à l'Etat de prendre dans les plus brefs délais le contrôle de la société et de mettre ses avoirs sous séquestre. La direction de la société sera assumée par un commissaire nommé par le gouvernement.

La loi devrait entrer en vigueur après signature par le président et parution dans le journal officiel, ce qui est l'affaire de quelques jours.

Le 4 octobre, la boue rouge toxique issue d'un réservoir fissuré de l'usine de bauxite-aluminium d'Ajka s'était déversée comme un raz-de-marée sur les villages alentours. L'accident a fait au moins huit morts et provoqué une catastrophe écologique.

Les causes de l'accident ne sont pas encore élucidées, mais la société MAL a été de facto désignée responsable par plusieurs membres du gouvernement. Elle est soupçonnée d'avoir surchargé ses réservoirs, ce qu'elle a toujours démenti.

La police hongroise a interpellé lundi Zoltan Bakonyi, directeur général de MAL, et entamé une procédure de détention préventive à son encontre.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires