Heineken refuse l'offre de rachat de SABMiller

15/09/14 à 07:41 - Mise à jour à 07:42

Source: Belga

Le brasseur néerlandais Heineken a refusé l'offre récente de rachat du deuxième groupe brassicole au monde SABMiller, a-t-il fait savoir tard dimanche soir.

Heineken refuse l'offre de rachat de SABMiller

Heineken a refusé l'offre récente de rachat du deuxième groupe brassicole au monde SABMiller. © REUTERS/Sukree Sukplang

"En réactions aux spéculations dans la presse, Heineken N.V. déclare aujourd'hui avoir été approché par SABMiller au sujet d'une éventuelle acquisition d'Heineken", lit-on dans le communiqué du brasseur néerlandais. Heineken a décidé de ne pas donner suite à cette offre. L'entreprise a en outre fait savoir qu'elle souhaitait "préserver l'héritage et l'identité d'Heineken comme entreprise indépendante".

Avec cette offre, le producteur des bières Grolsch, Peroni et Miller entendait se protéger contre un intérêt supposé du Belgo-Brésilien Anheuser-Busch InBev, premier brasseur mondial. SABMiller, deuxième groupe brassicole au monde, aurait proposé à la famille Heineken une participation non négligeable dans le nouvel ensemble.

Un rachat de Heineken serait la plus grosse opération de l'histoire du marché brassicole, un marché qui a été le théâtre d'une importante consolidation ces dernières années. La plus grosse transaction, actuellement, reste le rachat de l'Américain Anheuser-Busch par le groupe belgo-brésilien InBev en 2008. AB InBev possède pour sa part les marques Jupiler, Budweiser, Corona et Stella Artois.

En savoir plus sur:

Nos partenaires