Heineken rachète la cidrerie Stassen

08/06/12 à 09:00 - Mise à jour à 09:00

Source: Trends-Tendances

Le groupe brassicole néerlandais Heineken, également bien présent sur le marché du cidre, rachète la cidrerie Stassen, installée à Aubel (province de Liège), annonce-t-il ce vendredi dans un communiqué. Le montant de la transaction n'a pas été dévoilé.

Heineken rachète la cidrerie Stassen

© BELGA

L'administrateur délégué Philippe Stassen explique qu'à la suite de cette intégration, sa société va devenir le centre de Recherche et développement (R&D) de Heineken dans le domaine du cidre. "Nous renforçons ainsi notre position de leader dans le segment premium du marché", précise-t-il.

On ignore l'impact de cette reprise sur le nombre d'emplois à Aubel. Le directeur commercial de Heineken Alexis Nasard affirme toutefois que le groupe se réjouit "de voir la cidrerie Stassen et ses employés rejoindre la société Heineken". "Les solides capacités de Stassen en matières de Recherche et développement et d'innovation tombent à point nommé, sachant que cette catégorie de produits est occupée à se renouveler significativement", ajoute-t-il.

L'entreprise d'Aubel, fondée en 1895 par Léon Stassen et devenue un des principaux producteurs de cidre européens, exploite des installations de production de cidre, un laboratoire de R&D - qui comprend une usine pilote de nouveaux produits - ainsi qu'une unité de désalcoolisation destinée au cidre, à la bière et au vin. La société avait déjà été sollicitée par le géant brassicole néerlandais pour élaborer les cidres Strongbow Gold, Jacques et Bulmers No. 17. La production annuelle de Stassen dépasse les 42 millions de litres.

Heineken reprend Stassen : "L'emploi serait préservé durant trois ans"

Les organisations syndicales, oeuvrant à la Cidrerie Stassen d'Aubel ont été surprises par l'annonce de reprise de la société par Heineken, annonce faite à travers les médias. Les représentants des travailleurs stigmatisent le manque de respect des délégations syndicales et du personnel "dont l'emploi serait préservé pour les trois prochaines années", annonce au conditionnel Christian Jacquemin, président de la FGTB Verviers et Communauté germanophone.

Les syndicats, qui ont peu d'informations sur ce changement d'actionnaires, déplorent le manque de transparence de la direction qui aurait dû avertir les syndicats des tractations. "Rien ne laissait présager cette reprise car M. Stassen n'était pas à la recherche d'un éventuel repreneur il y a encore six mois", poursuit Christian Jacquemin.

L'entreprise aubeloise, qui a été sous pavillon anglais entre 1992 et 2008, devrait changer de direction dans les mois à venir, Philippe Stassen passant le relais à un membre de la société néerlandaise, apprend-on de bonne source.

Les syndicats demeureront vigilants quant à la pérennité de l'emploi, une centaine de travailleurs oeuvrant actuellement sur le site d'Aubel, pour 80 en 2008 lors du retour de la société dans le giron de la famille Stassen. "La mentalité familiale sera-t-elle préservée ? Nous y veillerons", assurent les syndicats qui se réjouissent néanmoins de la reprise par un grand groupe brassicole.

Ce dernier annonce "des investissements importants dans le domaine de la recherche et développement". Le géant néerlandais ne cache pas son intérêt pour le centre de recherche et développement dans le domaine du cidre créé par la société aubeloise.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires