Heineken : les ventes grimpent, le bénéfice s'effondre

20/04/11 à 13:01 - Mise à jour à 13:01

Source: Trends-Tendances

Heineken a publié mercredi un bénéfice net en baisse de 30,7 % au premier trimestre de 2011, malgré une hausse des ventes due notamment à l'acquisition, annoncée en janvier 2010, du mexicain Femsa.

Heineken : les ventes grimpent, le bénéfice s'effondre

Le bénéfice net d'Heineken s'est établi à 151 millions d'euros, contre 218 millions d'euros à la même période un an plus tôt. Le chiffre d'affaires est quant à lui ressorti en hausse de 22 %, à 3,59 milliards d'euros, le changement du périmètre de référence, avec notamment l'acquisition du mexicain Femsa, y ayant contribué à hauteur de 518 millions d'euros et des taux de change avantageux à hauteur de 32 millions d'euros. A périmètre comparable, le chiffre d'affaires a augmenté de 3,6 %, a précisé Heineken dans un communiqué.

Dans le calcul de ses résultats, le brasseur néerlandais a pris en compte, à partir du 1er mai 2010, les performances du groupe Femsa, dont l'acquisition avait été annoncée en janvier 2010 pour un montant total de 5,3 milliards d'euros.

Les volumes de bière consolidés ont augmenté de 5,5 % à périmètre comparable, portés principalement par les résultats du groupe en Europe centrale et de l'Est (+ 7,3 %) et dans la zone Afrique et Moyen-Orient (+ 13 %). En Europe, les volumes sont en légère hausse, de 0,6 %, de bons résultats au Royaume-Uni, en France et aux Pays-Bas ayant compensé des diminutions des volumes en Espagne, en Italie, en Irlande et au Portugal.

Le brasseur néerlandais, fondé au 19e siècle à Amsterdam, produit et vend plus de 200 marques de bière et cidre. Le groupe emploie plus de 70.000 personnes dans le monde.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires