Heathrow n'est plus l'aéroport le plus fréquenté du monde

27/01/15 à 13:51 - Mise à jour à 13:51

Source: Belga

L'aéroport de Londres a été supplanté l'an dernier en termes de passagers internationaux.

Heathrow n'est plus l'aéroport le plus fréquenté du monde

L'aéroport de Dubaï © Reuters

L'aéroport de Dubaï a annoncé mardi avoir surclassé l'aéroport londonien de Heathrow pour devenir le numéro un mondial par le nombre de passagers internationaux. Dans un communiqué, Dubai Airports, qui gère le hub de Dubaï, a indiqué que 70,4 millions de passagers de vols internationaux y avaient transité en 2014, ajoutant que ce chiffre devrait atteindre les 79 millions en 2015.

En 2014, le nombre de passagers a augmenté de 6,1% par rapport à 2013, permettant à l'aéroport de Dubaï d'"affirmer sa position de numéro un mondial pour les passagers de vols internationaux", indique le communiqué.

Pour la même année, Heathrow a indiqué avoir totalisé 68,1 millions de passagers de vols internationaux. Mais cet aéroport a été emprunté au total par 73,4 millions de passagers, si on compte ceux des vols intérieurs.

"Cette étape historique est l'aboutissement de plus de cinq décennies de croissance à deux chiffres", s'est félicité dans le communiqué le président de Dubai Airports, cheikh Ahmed ben Saïd Al-Maktoum".

Le PDG de Dubai Airports, Paul Griffiths, a annoncé, dans le même communiqué, que la capacité de l'aéroport de Dubaï serait portée à 90 millions de passagers avec l'ouverture cette année du Hall D. "Aujourd'hui, nous publions également nos projections pour 2015 qui prévoient 79 millions de passagers", a-t-il ajouté.

L'aéroport de Dubaï est le hub d'Emirate, la plus grosse compagnie aérienne du Moyen-Orient, qui avec Etihad d'Abou Dhabi et Qatar Airways, monopolise une bonne partie du trafic de passagers entre l'Occident, l'Asie et l'Australie.

Dubaï a un deuxième aéroport, Al-Maktoum International, ouvert en 2013 au trafic passagers, et qui devrait atteindre la capacité 120 millions de passagers une fois achevé.

En savoir plus sur:

Nos partenaires