Hachette se défend d'entente sur le prix du livre électronique

11/08/14 à 06:33 - Mise à jour à 06:33

Source: Trends-Tendances

L'éditeur Hachette Book Group (HBG), filiale américaine de Lagardère, s'est défendu dimanche d'accusations d'entente sur les prix du livre électronique lancées la veille par Amazon, qui a déplacé le conflit commercial qui les oppose sur la voie publique.

Hachette se défend d'entente sur le prix du livre électronique

"Hachette fixe les prix du livre électronique seul sans entente quelconque avec qui que ce soit", écrit dans une lettre envoyée à des lecteurs Michael Pietsch, le directeur général de HBG, dont l'adresse électronique avait été divulguée samedi par Amazon.

Le géant de la distribution a enjoint samedi les lecteurs à s'adresser à M. Pietsch pour réclamer un prix unique des livres électroniques, une de ses revendications dans leurs négociations commerciales tendues depuis plusieurs mois. "Nous fixons nos prix bien en dessous des prix du livre classique, pour prendre en compte les économies faites sur l'impression et la livraison", ajoute M. Pietsch dans cette lettre dont l'AFP a obtenu copie.

Interpellé par une pétition contre lui de plus de 900 écrivains, dont de grandes plumes, Amazon a contre-attaqué samedi en appelant à l'aide les lecteurs et en se posant en défenseur de la littérature pour le plus grand nombre. Tout en se gardant d'attaques frontales, Hachette a tenu dimanche à démonter les arguments du distributeur américain.

"Le conflit a commencé parce qu'Amazon veut se faire beaucoup de profits et une grosse part de marché au détriment des auteurs, des libraires et de nous-mêmes", dénonce M. Pietsch, assurant que Hachette est pour une industrie où le talent est "respecté" et un large choix est donné au grand public.

Amazon et Hachette mènent depuis plusieurs mois aux Etats-Unis des négociations commerciales tendues. Pour faire pression sur l'éditeur, le distributeur en ligne a réduit ses stocks en provenance d'Hachette et a arrêté de prendre des précommandes pour les auteurs qu'il édite. Le géant de la distribution en ligne dit également vouloir un prix unique à 9,99 dollars pour nombre de livres électroniques, contre de 12,99 à 19,99 dollars actuellement.

"Plus de 80% des livres électroniques que nous éditons sont vendus à 9,99 dollars voire en dessous", rétorque M. Pietsch. Et de poursuivre: "nous savons par expérience qu'il n'y a pas de prix identique pour tous les livres électroniques et que tous les livres électroniques ne valent tous pas 9,99 dollars". Michael Pietsch explique par exemple qu'Hachette investit beaucoup dans certains livres et auteurs sous forme d'avances pendant des années avant d'en retirer le moindre revenu.

En savoir plus sur:

Nos partenaires