GSK : 4.000 emplois "tués" dans le monde... Et en Belgique ?

01/02/10 à 09:32 - Mise à jour à 09:32

Source: Trends-Tendances

GSK compte se concentrer sur les marchés émergents et supprimer 4.000 des 99.000 emplois qu'elle compte au plan mondial. Pas encore de précision pour la Belgique, où quelque 7.000 salariés travaillent sur les quatre sites du labo britannique.

GSK : 4.000 emplois "tués" dans le monde... Et en Belgique ?

© Belga

GlaxoSmithKline, la plus importante société pharmaceutique britannique, compte supprimer 4.000 sur les 99.000 emplois qu'elle compte de par le monde, écrit le Sunday Times. On ignore pour l'instant si des suppressions d'emplois sont aussi prévues en Belgique, où quelque 7.000 personnes travaillent sur les sites GSK de Genval, Rixensart, Wavre et Gembloux.

La plupart des emplois seront supprimés en Europe et aux Etats-Unis. GlaxoSmithKline prévoit parallèlement de se concentrer sur les économies émergentes.

"Nous avons été informés des plans mais nous n'avons pas encore d'information concernant la Belgique", a précisé dimanche Julien Brabants, du site belge de GSK. La semaine dernière, la société pharmaceutique britannique Astra Zeneca avait déjà annoncé la suppression de 8.000 emplois.

Trends.be, avec Belga

Nos partenaires