" Groupon tue notre métier ! "

27/07/11 à 11:55 - Mise à jour à 11:55

Source: Trends-Tendances

Fortes chacune d'une dizaine d'années d'expérience dans le domaine du marketing direct et personnalisé, les plates-formes Permesso.be (qui fait partie de WDM Belgium) et JustForYou.be (une branche de Skynet intégrée depuis janvier 2010 à Belgacom) ont décidé d'unir leurs forces.

" Groupon tue notre métier ! "

© permesso.be

"Nous étions les deux seuls acteurs belges à proposer cette logique de club, explique Guy Huybrechts, directeur des ventes en ligne pour le département e-business de Belgacom. Comme nos fichiers de membres présentaient peu de doublons, réunir nos bases de données - comptant chacune à peu près 800.000 membres - nous a semblé une idée profitable pour les annonceurs, qui pourraient ainsi bénéficier d'un one-stop shop."

Sur les plates-formes Permesso.be et JustForYou.be, des membres s'inscrivent pour recevoir des offres ciblées selon différents critères. Le principe de base : la confiance. "Les membres acceptent de dévoiler des informations sur leurs préférences, leur famille, leur style de vie pour, en retour, bénéficier de promotions personnalisées, détaille Claudine Knop, CEO de WDM Belgium. Nous ne divulguons pas leur adresse aux annonceurs : nous les "louons", de sorte que l'expéditeur est toujours Permesso ou JustForYou. Le système ( fourni par Selligent, Ndlr) modère la pression sur les boîtes e-mail, et nous nous assurons que les offres concernant une même catégorie de produits sont suffisamment espacées." Guy Huybrechts réagit : "Nous nous sommes rapprochés parce que nous partageons les mêmes valeurs de respect du client ; à l'inverse, des acteurs comme Groupon - qui inonde littéralement ses abonnés de promotions nullement ciblées - tuent notre métier." Car Permesso et JustForYou sont elles aussi des marques qui tiennent à leur réputation. "Pour fidéliser nos membres, nous animons également la communauté par le biais de concours, de cadeaux, d'actions sur notre page Facebook... Ceci en dehors des actions des annonceurs."

L'offre conjointe, baptisée Twist@d, repose sur une liste qualitative de 1,46 million d'adresses e-mail couvrant l'ensemble du territoire belge, avec une parité hommes/femmes et représentant un large spectre d'âges et de classes sociales. "Nous savons ainsi que 197.493 de nos membres ont un chien, 218.689 ont des enfants et 12.177 pensent acheter une voiture dans l'année, relève Guy Huybrechts. Lorsque, en marge du salon de l'auto 2010, BMW a proposé une campagne via les deux plates-formes, le taux d'ouverture a été de 36,8 % et celui de click through, de 13,7 %. Ce sont d'ailleurs ces résultats record qui nous ont confortés dans l'idée de nous associer."

Comment les directeurs de Twist@d voient-ils l'avenir du marketing direct ? "La surabondance de communication numérique devrait nous obliger à repenser les modèles, déclare Guy Huybrechts. Selon moi, la taille des campagnes diminuera mais leur nombre devrait s'accroître, grâce à un ciblage de plus en plus précis et des messages plus pertinents." Et Claudine Knop d'ajouter : "Aucun média ne prendra à mon sens le pas sur l'autre. Il faudra pouvoir évaluer le "trajet" médiatique des consommateurs pour susciter le dialogue au bon moment et sur le bon support."

Trends.be

Nos partenaires