Grève prolongée à Brussels Airport ? Le risque est réel

09/06/11 à 13:27 - Mise à jour à 13:27

Source: Trends-Tendances

Si les syndicats ne trouvent pas rapidement un terrain de discussion avec la direction de l'aéroport bruxellois et les deux sociétés de manutention qui ont décroché une nouvelle licence de sept ans, le risque est réel que la grève d'Aviapartner se poursuive.

Grève prolongée à Brussels Airport ? Le risque est réel

© Image Globe/Julien Warnand

Une concertation a débuté jeudi à 11 h, dans le bâtiment principal de The Brussels Airport Company (BAC), entre les syndicats et les sociétés de manutention Swissport et Flightcare sur les nombreuses pertes d'emploi attendues chez Aviapartner après que cette dernière eut perdu sa licence. Les dirigeants de BAC sont présents pour jouer les médiateurs.

Quelque 250 militants syndicaux se sont rassemblés en dehors du bâtiment. Les syndicats exigent que Swissport et Flightcare, qui ont obtenu une licence pour les sept prochaines années, reprennent tout le personnel d'Aviapartner qui doit s'en aller, aux conditions actuelles de salaire et de travail.

La perte de la licence entraînerait, d'après une estimation, la disparition de 1.200 à 1.300 emplois. Soit environ 750 ouvriers, directement concernés par la manutention des bagages des passagers ou des marchandises, et quelques centaines d'employés de services d'appui, comme la comptabilité, l'IT et le check-in. On ignore encore le nombre de personnes indirectement touchées au sein d'Aviapartner qui doivent partir.

L'une des conditions posées par BAC aux candidats-manutentionnaires pour se voir accorder une licence était que, lors de la reprise des contrats, la CCT32 bis soit appliquée et que les travailleurs soient repris aux conditions actuelles de salaire et de travail. Les syndicats veulent que Swissport et Flightcare confirment cet élément sur papier.

Si Flightcare est également concernée par cette concertation, c'est parce qu'il n'est pas clair si les compagnies aériennes pour lesquelles Aviapartner travaille (comme KLM et Thomas Cook) seront transférées à Swissport ou Flightcare.

"Nous exigeons que, lors de la reprise d'un contrat avec une compagnie aérienne, à chaque fois autant d'ouvriers soient repris que ceux qui travaillent actuellement, martèle Sandra Langenus, secrétaire syndicale ABVV-BTB. Nous voulons également une solution pour les personnes qui travaillent pour les services d'appui chez Aviapartner et qui doivent partir."

Si les exigences syndicales ne sont pas suffisamment rencontrées, le risque est réel que la grève d'Aviapartner à Brussels Airport se poursuive. "La grève de 24 heures court normalement jusqu'à 17 h ou 18 h, a précisé Sandra Langenus. Nous sommes convaincus que nous allons être d'accord sur une série de points de principe et que de véritables négociations pourront débuter."

Grève Aviapartner : direction et syndicats se rencontreront à 15 h

Une rencontre se déroulera jeudi après-midi, à 15 h, entre la direction et les syndicats de la société de manutention Aviapartner. Les syndicats veulent entendre les intentions de la direction sur la situation de l'ensemble du personnel après la perte de la licence au profit de l'entreprise suisse Swissport.

"Les licences pour les activités de manutention concernent les activités protégées, les activités dites airsite, comme le chargement et déchargement et le traitement des bagages, explique Jorn Hanssens, du syndicat LBC. Les gens qui travaillent dans l'entrepôt des marchandises de Brucargo ou au service passagers ne sont donc pas concernés. Ils bénéficient de moins de protection, même si la CCT32bis est respectée."

Un conseil d'entreprise extraordinaire est prévu vendredi à 10 h.

Trends.be, avec Belga

Grève à Brussels Airport : contactez votre compagnie aérienne avant le départ !

Brussels Airport conseille aux voyageurs de prendre contact avec leur compagnie aérienne qui pourra leur fournir davantage d'informations au sujet des vols et proposer des alternatives si nécessaire.

Les compagnies aériennes dont les vols sont traités par Aviapartner à l'aéroport de Bruxelles sont : Aegean Airlines, Aer Lingus, Alitalia, Air Arabia Maroc, Air Baltic, Air France, Air Malta, Air Transat, Bella Air, Blue 1, British Airways, British Midland, Continental Airlines, CSA Czech Airlines, Easyjet, El Al, Estonian Air, Ethiopian Airways, Etihad Airways, Finnair, FlyBe, Icelandair, KLM, Malev, Nouvelair Tunesie, Onur Air, Pegasus, Qatar Airways, SAS, Sky Airlines, Syrian Arab Airlines, Tailwind, TAP Air Portugal, Tarom, Thomas Cook, Transavia, Turkish Airlines, United, VLM Airlines et Vueling.

Les personnes qui voyagent avec Thomas Cook peuvent toutefois se rendre normalement à l'aéroport à Zaventem : Thomas Cook fera partir ses vols d'aéroports régionaux et fera transporter les voyageurs vers ceux-ci.

Nos partenaires