Grève générale : une perte de 50 millions pour le secteur technologique

30/01/12 à 18:10 - Mise à jour à 18:10

Source: Trends-Tendances

La perte de production engendrée par la grève générale de ce lundi est estimée, par la fédération de l'industrie technologique Agoria, à 50 millions d'euros !

Grève générale : une perte de 50 millions pour le secteur technologique

© BELGA

La grève générale se fait principalement sentir dans le sud du pays. De nombreuses actions syndicales ont été menées dans les provinces de Hainaut, Liège et Namur. Des piquets de grève sont non seulement présents à l'entrée de beaucoup d'entreprises, mais des zonings industriels entiers sont aussi bloqués.

En Flandre, les actions syndicales restent essentiellement limitées à des barrages filtrants mis en place par des grévistes à l'entrée des entreprises. "Toutefois, la combinaison de ces barrages et de l'absence de personnel (ouvrier) entraîne une paralysie totale de la production dans de nombreuses entreprises (surtout de plus grande taille)", souligne la fédération qui représente quelque 1.600 sociétés.

Agoria demande un débat critique sur le recours aux piquets de grève. "Dans certains cas, les piquets provoquent le blocage total de zonings industriels, ce qui empêche toute estimation correcte de l'impact sur ceux qui n'adhèrent pas à la grève et souhaitent travailler."

D'autres secteurs, comme celui des TIC, n'ont que peu subi les conséquences de la grève en raison du nombre important de télétravailleurs, trois fois plus que la normale, selon Agoria.

Trends.be, avec Belga

Nos partenaires