Grève dans les aéroports : des primes pour les prestations de week-end et de nuit

13/09/13 à 18:26 - Mise à jour à 18:26

Source: Trends-Tendances

La concertation entre l'autorité et les syndicats, portant sur l'actuelle grève du zèle des douaniers dans les aéroports wallons, a permis de dégager des pistes de négociations, a-t-on appris de source syndicale. De nouvelles propositions sont sur la table. Le préavis de grève générale est donc suspendu. Des assemblées générales sont prévues aux aéroports de Charleroi et Liège lundi après-midi.

Grève dans les aéroports : des primes pour les prestations de week-end et de nuit

© JupiterImages

La réunion entre les responsables des douanes et les représentants des travailleurs, organisée vendredi, a permis "d'ouvrir une porte à la négociation", estiment les syndicats. L'autorité a mis sur la table une nouvelle proposition visant à adapter le projet d'arrêté ministériel controversé.

Les agents réclament des primes en fonction de leurs prestations de nuit et en week-end et non une rémunération forfaitaire englobant toutes les prestations. L'autorité a remis une proposition pour chacun des cas de figure. Les agents obtiendront des allocations à partir de la 12e prestation de week-end et à partir de la 40e nuit prestée.

L'autorité estime que le paiement forfaitaire, tellement controversé, prévoit le paiement des agents à 120%. Cette marge comprend dès lors les prestations de week-end et de nuit pour lesquelles aucune allocation n'est prévue.

"Des ajustements techniques seront de toute façon à prévoir car certaines prestations nocturnes diffèrent de site en site. Une prestation de nuit est de 8 ou de 11 heures selon les aéroports", avance-t-on de source syndicale.

Des assemblées générales sont programmées lundi après-midi dans les aéroports wallons. D'ici là le personnel poursuivra, mais de façon nettement moins stricte, son action afin de maintenir la pression.

Le personnel des douanes du Brussels Airport et du port d'Anvers semble moins optimiste et continuera le mouvement. Les résultats de l'entrevue entre le syndicat et Noël Colpin, le patron des douanes, sont contestés par le personnel compétent pour les passagers à l'aéroport de Zaventem. Les agents de Brucargo pourraient également rejeter les résultats, a indiqué l'ACV (CSC) vendredi soir.

Le personnel des douanes au port d'Anvers se penchera, lui, lundi sur les propositions. Les actions de grève du zèle se poursuivront entre-temps le week-end.

Nos partenaires