Grève chez Lidl - Direction et syndicats ne sont pas parvenus à un accord

28/04/18 à 01:22 - Mise à jour à 01:23

Source: Belga

(Belga) La réunion de conciliation entre syndicats et direction de la chaîne de supermarchés Lidl n'a pas permis d'aboutir à un accord, ont indiqué les trois syndicats à Belga peu après minuit, vendredi. Un texte proposé par la direction, que les syndicats rejettent, sera néanmoins soumis au vote des travailleurs dès samedi.

La rencontre avait démarré à 14h afin de tenter de résoudre le conflit social au sein de l'entreprise. Les travailleurs ont entamé cette semaine un mouvement de grogne dans le but de faire baisser la pression qu'ils subissent. Vendredi, la direction a proposé aux syndicats d'ajouter un équivalent temps plein par semaine et par magasin (42 heures). Le front commun regrette néanmoins que cette mesure ne soit d'application que pour six mois. Les syndicats souhaitent prolonger les heures supplémentaires jusqu'à la conclusion d'une nouvelle convention collective de travail. "Nous pensons que cet élément va desservir les travailleurs", a commenté Myriam Delmée, vice-présidente du Setca. Les syndicats ont dès lors rejeté la proposition de la direction. Le document sera néanmoins proposé aux travailleurs qui pourront l'accepter ou le rejeter. Leur réponse devrait être connue en début de semaine prochaine. "Je n'exclus pas du tout des arrêts de travail demain (samedi, NDLR)", a ajouté Mme Delmée. Vendredi, 147 succursales Lidl étaient fermées dont 39 dans le Hainaut, 34 en province de Liège, 18 à Bruxelles et dans le Brabant wallon, 12 en province de Namur et une en province de Luxembourg. (Belga)

Nos partenaires