Grèce: la participation du FMI au plan d'aide pourrait "varier"

14/04/16 à 20:22 - Mise à jour à 20:22

Source: Belga

(Belga) La directrice générale du FMI, Christine Lagarde, a assuré jeudi que la participation de son institution au programme d'aide à la Grèce "pourrait varier" selon les engagements du gouvernement et de l'Union européenne.

"Nous n'allons pas sortir" du programme d'aide à la Grèce, a affirmé Mme Lagarde lors d'une intervention à l'occasion de l'ouverture des réunions de printemps du FMI. "Mais notre ancien engagement pourrait varier selon l'engagement de la Grèce et ceux des partenaires européens", a-t-elle souligné. Le FMI conditionne sa participation financière au plan d'aide grec à des réformes menées par Athènes et à l'engagement des Européens à alléger la dette du pays. Auparavant, lors d'une conférence de presse, Mme Lagarde avait appelé le gouvernement grec à ne pas perdre de temps pour trouver un accord avec le quartet de ses créanciers sur les réformes à accomplir. "Je pense que la dernière des choses dont a besoin la Grèce en ce moment c'est d'un retard", a déclaré Mme Lagarde lors de la conférence de presse d'ouverture de la réunion de printemps du Fonds monétaire international. Ces déclarations sont sur la même ligne que celles du commissaire européen chargé des Affaires économiques Pierre Moscovici qui a également appelé le gouvernement d'Alexis Tsipras, à "conclure le plus vite un accord". "Il faut éviter un nouveau psychodrame et que tous les acteurs restent sereins", a-t-il expliqué lors d'une rencontre à Washington avec la presse française. La Grèce a assuré mardi soir "être très près d'un accord" avec ses créanciers européens, malgré la suspension des discussions entre les deux parties sur les réformes qu'Athènes doit réaliser pendant la réunion de printemps du FMI. (Belga)

Nos partenaires