Google ouvre la porte au droit à l'oubli numérique

30/05/14 à 12:45 - Mise à jour à 12:45

Source: Trends-Tendances

Le géant américain Google a ouvert aux Européens la possibilité de demander à être "oublié" par ses services de recherche sur internet, se conformant ainsi à une décision de la Cour européenne de justice.

Google ouvre la porte au droit à l'oubli numérique

© Belga

La justice européenne a estimé le 13 mai dernier que les particuliers avaient le droit de faire supprimer des résultats de recherche les liens vers des pages comportant des informations personnelles les concernant, notamment si elles sont périmées ou inexactes, en s'adressant directement à l'exploitant du moteur de recherche.

Pour se conformer à cette décision, le géant américain, de loin le premier site mondial de recherche sur internet, a lancé jeudi soir un formulaire en ligne accessible aux Européens et leur permettant de demander la suppression de résultats de recherche.

"L'arrêt implique pour Google de faire des arbitrages difficiles entre le droit à l'oubli d'un particulier et le droit à l'information du public", a souligné un porte-parole du groupe, dans une déclaration envoyée à l'AFP.

Google va mettre en place un comité consultatif pour l'aider à fixer l'équilibre entre ces deux impératifs.

Nos partenaires