Google, le vrai perdant du procès Apple - Samsung ?

30/08/12 à 11:17 - Mise à jour à 11:17

Source: Trends-Tendances

Le méga-procès engagé aux Etats-Unis entre Apple et Samsung a connu un premier épilogue, en défaveur de l'entreprise sud-coréenne. Mais le grand perdant pourrait bien se nommer Google.

Google, le vrai perdant du procès Apple - Samsung ?

Plusieurs brevets d'Apple enfreints par Samsung concernent en effet directement la technologie Android, le système d'exploitation de Google, rival de iOS (Apple). Exemple : le mécanisme permettant de zoomer/dézoomer sur l'écran en écartant ou en "pinçant" les doigts est, suivant l'arrêt de la Cour, la propriété exclusive de la marque à la pomme. Or, les "smartphones" et tablettes tournant sous Android utilisent massivement cet outil.

Les autres fabricants d'engins tournant sous Android, comme HTC par exemple, risquent de voir Apple leur présenter la "jurisprudence Samsung". Pour éviter un long et coûteux procès, ces fabricants pourraient être contraints de conclure un accord à l'amiable avec Apple. La firme à la pomme sera sans doute tentée de ressortir sa proposition refusée en son temps par Samsung : pas de procès en échange du paiement d'une "taxe" de 30 dollars par "smartphone" vendu et 40 dollars par tablette.

Pour Google c'est le scénario catastrophe. Le modèle Android, ouvert et gratuit, s'effondre s'il n'est pas protégé par les brevets "ad hoc" et que les fabricants doivent délier les cordons de la bourse pour l'utiliser. D'autant que Microsoft, qui cherche à percer sur le marché des "smartphones" avec son système d'exploitation Windows Phone, se tient en embuscade...

GILLES QUOISTIAUX

1,05 MILLIARD DE DOLLARS

C'est le montant record que Samsung est condamné à verser à Apple pour infraction à certains de ses brevets.

En savoir plus sur:

Nos partenaires