Google, Amazon, Facebook... Pourquoi il n'y a pas de n°2 dans l'économie numérique

12/06/17 à 11:09 - Mise à jour à 11:09
Du Trends-Tendances du 08/06/17

Nous n'avons plus le choix ! La numérisation s'infiltre à tous les niveaux de la société. Jusqu'à nous imposer partout ses champions.

En décidant d'introduire en Bourse sa libraire en ligne voici 20 ans, Jeff Bezos n'imaginait sans doute pas qu'elle emporterait tout sur son passage pour devenir le numéro un mondial du commerce électronique et une star de Wall Street. Le 30 mai dernier, le cours de l'action Amazon a pourtant franchi pour la première fois de l'histoire la barre symbolique des 1.000 dollars, propulsant ainsi la capitalisation boursière du groupe autour de 477 milliards de dollars, soit plus du double de celle de Walmart, le numéro un mondial de la distribution, créé au début des années 1960 à Bentonville (Arkansas) par Sam Walton. Tout un symbole. Depuis le 1er janvier, le cours d'Amazon a progressé de 32 % ! Au passage, la plateforme a même doublé Alphabet, la maison mère de Google, dans la course au sommet des 1.000 dollars l'action. C'est que les investisseurs ne jurent plus que par le groupe de Seattle et rêvent déjà d'une action à 1.100 dollars, si pas plus d'ici la fin de l'année.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires