"General Motors doit se séparer d'Opel"

07/09/12 à 17:44 - Mise à jour à 17:44

Source: Trends-Tendances

La banque américaine Morgan Stanley conseille à General Motors (GM) de se défaire d'Opel. Les analystes de la banque font en effet valoir dans une étude que cette mesure radicale serait la meilleure solution pour GM ainsi que pour le constructeur automobile allemand.

"General Motors doit se séparer d'Opel"

© Reuters

Ces douze dernières années, GM aurait ainsi perdu 16 milliards de dollars (12,6 milliards d'euros) avec Opel, indique le trio d'analystes composé d'Adam Jonas, de Ravi Shanker et de Yejay Ying. "Les pertes au cours des douze prochaines années pourraient être plus élevées encore", préviennent-ils dans leur étude publiée jeudi. Opel incarnerait le plus grand danger pour la santé et la viabilité financière de GM à long terme.

"De notre point de vue, une séparation -bien qu'elle soit coûteuse- est la meilleure solution pour les parties prenantes, tant chez GM que chez Opel", ajoutent-ils. Les analystes estiment que le constructeur automobile allemand se portera mieux avec un nouveau propriétaire, mais, selon eux, GM devra débourser de 7 à 13 milliards de dollars pour réaliser une telle opération, notamment pour les retraites.

Un porte-parole de General Motors a décliné cette invitation. "Nous soutenons Opel et sommes convaincus que nous pouvons assainir la société avec succès, afin d'être rentables à long terme." Le directeur ad-interim d'Opel Thomas Sedran a déjà expliqué à l'agence de presse DPA comment il comptait atteindre cet objectif: de nouveaux modèles, une amélioration de la production et une hausse des ventes à l'étranger, principalement en Russie.

Avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires